Route du Rhum — Destination Guadeloupe : vivre la course avec Virtual Regatta

De la Route du Rhum à Virtual Regata

Publié le : 22 novembre 20224 mins de lecture

La Route du Rhum  passionne de plus en plus les foules. Géographie, bateaux, skippers, innovations, navigateurs, partenaires et sponsors : autant de raisons et de sujets qui poussent le grand public à suivre la course de près.

L’heure étant à la virtualisation, la Route du Rhum -Destination Guadeloupe ne fait pas exception : il est possible de « vivre » virtuellement la course grâce à Virtual Regatta. 

Virtual Regatta, une expérience immersive

 

Créé en 2006, Virtual Regatta est un éditeur de jeux lancé par Phillippe Guigné. Le jeu comptait 50 000 joueurs dès la première édition. Lors de l’édition 2008-2009 du Vendée Globe , la version Virtual Regatta rassemble 340 000 joueurs. En 2010, elle attire 245 000 joueurs en ligne pour la Route du Rhum.

Virtual Regatta Offshore : comment ça marche ? 

Le principe est simple : chaque participant pilote un bateau virtuel.

Comme un navigateur, il peut agir sur 

  • la route à suivre (cap et vitesse) ;
  • la création de waypoints pour créer un tracé ;
  • les foils (si le bateau en possède) ;
  • le choix des voiles.

Le jeu retranscrit les conditions réelles de la course. Le joueur est donc à la fois skipper et routeur météo.

 

Virtual Regatta Inshore : quelle différence ? 

Ce concept propose une course plutôt de type régate, sur un temps court et limité (entre 5 et 10 minutes) et dans un bassin virtuel.

Ici les épreuves techniques sont toutes autres : 

  • passage de bouée ;
  • respect de priorités selon les règles officielles  ;
  • apprentissage des tactiques de course.

Cette version offre plus de précision et permet un apprentissage plus approfondi des règles de voiles. Elle est complémentaire en quelques sortes de la première. 

 

 

Route du Rhum 2022 : du réel au virtuel

L’édition 2022 de la Route du Rhum a connu des records de participation avec 138 skippers.

 

Par ailleurs, puisque les participants virtuels sont soumis aux mêmes conditions météo que dans le réel, c’est également un moyen de se confronter aux grands noms de la voile sur leur

terrain avec un simple ordinateur, smartphone ou tablette.

Un jeu accessible et gratuit

La force de Virtual Regatta réside avant tout dans sa gratuité. La stratégie était de pouvoir réunir une communauté importante de joueurs afin de crédibiliser le jeu auprès des annonceurs . Pari réussi : l’éditeur du jeu a créé des défis avec de vrais navigateurs tels que Loïc Peyron en 2009 ou Samantha Davies en 2010. Des associations avec des partenaires visibles, comme « Sodebo » en 2014 par exemple, ont été intégrées afin de mettre en place des « courses défi » virtuelles. Les annonceurs peuvent désormais également trouver un vecteur de communication par le biais de Virtual Regatta.

Plan du site